La boutique est ouverte à cette heure ci !

Contactez-nous : 04.73.16.62.60

Information

Commandez et retirez à Jaude, au brézet ou encore à Cournon !
Livraison à domicile depuis le site Raboule

Pourquoi le Paris-Brest s’appelle Paris-Brest

Retrouvez le Paris-Brest de Pavone ici ! 

Chapitre 1 : Une Course Légendaire

Le Paris-Brest, ce délice sucré que l’on déguste avec plaisir, doit son nom à une course cycliste pas comme les autres. En 1891, Pierre Giffard, un journaliste plein d’idées, décide de créer une course reliant Paris à Brest. Pas question de faire les choses à moitié : 1200 kilomètres aller-retour, un parcours qui ferait suer même les plus vaillants cyclistes d’aujourd’hui.

Imaginez la scène : des moustachus en tenue d’époque, pédalant à toute vitesse sur des vélos pas vraiment aérodynamiques. La course devient rapidement un événement emblématique, attirant des foules enthousiastes et des cyclistes déterminés.

Chapitre 2 : L’Inspiration d’un Pâtissier

Fast forward to 1910. Louis Durand, pâtissier à Maisons-Laffitte, suit l’événement avec attention. Un jour, une ampoule de génie s’allume dans son esprit gourmand : pourquoi ne pas créer une pâtisserie en hommage à cette course légendaire ? Ainsi naît l’idée du Paris-Brest.

Louis ne se contente pas d’un simple gâteau. Non, il façonne une pâtisserie en forme de roue de vélo, pour que chaque bouchée rappelle les exploits des cyclistes. Et parce que les cyclistes ont besoin d’énergie (et que nous aussi, soyons honnêtes), il la garnit d’une crème pralinée riche et onctueuse, recouverte d’amandes effilées croquantes.

Chapitre 3 : Une Popularité Explosive

Le Paris-Brest ne met pas longtemps à conquérir les papilles des spectateurs et des cyclistes. La pâtisserie devient rapidement un incontournable, se répandant dans les vitrines des pâtisseries françaises comme une traînée de poudre sucrée.

Imaginez les cyclistes : après avoir pédalé des centaines de kilomètres, ils peuvent enfin se régaler d’un dessert inspiré par leurs efforts. Un vrai réconfort après l’effort, n’est-ce pas ? Et les spectateurs, eux, savourent chaque bouchée en applaudissant les champions. C’est un véritable coup de foudre culinaire.

Chapitre 4 : Des Variations Savoureuses

Au fil des années, les pâtissiers se sont amusés à revisiter le Paris-Brest. Chacun y met sa patte, ajoutant des touches personnelles. On trouve des versions avec des crèmes pralinées différentes, des fruits, des présentations originales. Mais une chose reste immuable : la forme circulaire qui rappelle toujours la roue de vélo.

On raconte même qu’un pâtissier audacieux a tenté une version en forme de guidon. Un succès mitigé, semble-t-il, mais l’audace était là. Aujourd’hui, le Paris-Brest continue de se réinventer, tout en restant fidèle à son héritage cycliste.

Chapitre 5 : Anecdotes et Légendes

La légende dit que lors de la première dégustation publique, un cycliste, épuisé mais ravi, aurait déclaré : « Si j’avais su qu’on nous récompenserait avec ça, j’aurais pédalé encore plus vite ! » Une anecdote qui résume bien l’esprit de ce dessert : un hommage délicieux et réconfortant à l’effort et à la détermination.

Un autre conte amusant raconte que Louis Durand, lors de la création de la pâtisserie, aurait fait plusieurs essais avant de trouver la forme parfaite. On dit qu’il aurait même tenté une version carrée, rapidement abandonnée car trop difficile à manger en pédalant.

Chapitre 6 : Le Paris-Brest Aujourd’hui

Aujourd’hui, le Paris-Brest est bien plus qu’un simple dessert. C’est une icône de la pâtisserie française, un hommage sucré à l’ingéniosité et à la passion. Chaque bouchée raconte une histoire, celle d’une course légendaire et d’un pâtissier inspiré. Et bien sûr, chaque bouchée est une explosion de saveurs qui nous transporte.

Alors, la prochaine fois que vous savourerez un Paris-Brest, pensez à ces cyclistes courageux et à Louis Durand, le pâtissier visionnaire. Et n’oubliez pas de sourire en pensant à la roue de vélo que vous tenez entre vos mains. Parce qu’après tout, la pâtisserie, c’est aussi une histoire de joie et de plaisir.

 

Retrouvez le Paris-Brest de Pavone ici ! 

PARTAGER :

Sommaire

Autres articles